Le parc possède un coin jardin. L’entrée des jardins se fait en longeant l’orangerie. Dès que l’on franchit la porte en fer forgé nous accédons au jardin 1900 avec son bassin, ses plantes 1900, ses serres et les vestiges d’un jardin tropical couvert. Un chemin bordé de petites haies, à droite de l’entrée conduit aux jardins en chambres. Des jardins en chambres sont des jardins entourés par 3 ou 4 des murs de pierres, judicieusement disposés créant ainsi des micros climats. A Gerbéviller ceux-ci sont dirigés plein sud protégeant ainsi les plantes des baisses de températures. Chaque loge représente un thème, le jardin des senteurs avec ses plantes odoriférantes et médicinales, le jardin satanique, le jardin des pétunias et un jardin pédagogique confié aux enfants de l’école du village, un coin verge avec des arbres et des vignes en espaliers, une petite maison qui permet le rangement des outils et protège une ruche, enfin bref, un jardin de rêve.
Les Orchidées sauvages de nos régions et horticoles
Lien vers mon Blog ( http://jean-luc-du54.over-blog.com ) Pour me joindre ( photographie-passion@orange.fr)Le nymphéeC’est une construction dédiée aux Nymphes. Les Nymphes sont des créatures féminines de la mythologie Grecque. Ces jeunes filles étaient en âge d’être mariées. Elles représentaient la Nature et ses Ressources. Dans la légende, un jour, une d’elle courut se cacher dans une grotte et se transforma en source pour échapper aux ardeurs du dieu Pan.Les nymphées sont donc des grottes naturelles ou artificielles, chichement décorées sur le thème de l’eau (coquillages, fontaines, jet d’eau…).Le Nymphée de Gerbéviller est unique dans son genre en France. Il été construit à la demande de Charles-Emmanuel de Tornielle qui était le surintendant d’Henri II, Duc de Lorraine, au XVII ème siècle vers 1620.Le bâtiment est composé de 3 grottes creusées à flanc de coteau. Ces grottes sont joliment ornées de galets de différentes couleurs, de petites stalactites et de coquillages. La façade de ce bâtiment est triangulaire, ornée par les stat avec une volée d’escalier de chaque côté qui conduisent au belvédère.

Parc et Jardins du Château de Gerbéviller
Gerbéviller est une petite ville situé en Meurthe et Moselle, dans le Lunévillois, non loin du département des Vosges. Le château d’origine date du 15ème siècle. Il a été modifié au fil du temps. C’est en 1737 que le château a été remanié sous sa forme actuelle, en forme de fer à cheval, mais avec 2 niveaux et une toiture en pente traditionnelle Lorraine. Hélas, il fut détruit lors de la guerre de 1914-1918. Sa reconstruction est confiée par le Marquis Charles de Lambertye à l’architecte Albert Laprade. Il conserve la même forme mais ne dispose plus que d’un seul étage surmonté d’un toit en terrasse. Ce château dispose de plusieurs bâtiments annexes dont le Pavillon rouge (car il est construit en briques rouge, la nymphée, la glacière, la maison suisse, d’un théâtre, une orangerie et un petit corps de ferme nommé « les communs » le tout installé dans un parc de 24 hectares.
Le parc tel que nous le voyons a été créé au 19ème siècle par Louis –Martin Berthault. Au fil du temps, il a été complété par des essences variées. La grande tempête de 1999 a hélas laissé de très gros dégâts, le privant de près de 300 arbres. Le parc boisé est composé de nombreuses espèces prestigieuses comme l’arbre aux 40 écus (Ginkgo biloba), magnolia, peuplier blanc ou d’Italie, hêtres, cèdre du japon, plusieurs variétés chênes…

Les Orchidées sauvages de nos régions et horticoles
retour page d'accueil des "Parcs et Jardins de Lorraine" Le jardin d' Adoué Les Jardins éphémères
 
Chargement des bibliothéques...