Les Orchidées sauvages de nos régions et horticoles
PréambulePour une grande majorité d’entre nous, les Orchidées n’existent que dans les régions tropicales chaudes et humides. Beaucoup ignorent qu’en réalité, à à deux pas de chez eux, poussent de magnifiques fleurs qui n’ont rien à envier à leurs consœurs tropicales. Certes, elles sont de tailles plus modestes pour mieux résister aux conditions climatiques plus rudes, mais leurs formes et leurs couleurs restent chatoyantes. On estime que dans le monde 35000 espèces existent pour environ 380 espèces en Europe, 150 en France et 44 en Lorraine. Sachez qu’une grande majorité de ces plantes sont protégées et il est donc formellement interdit de les cueillir. Il convient de les protéger en prenant soin de leur biotope. OrchidacéesComme les liliales (lys, tulipes, jacinthes…), groupe de plantes à bulbes d’où dérive certainement le groupe des orchidées, elles sont composés de 3 pétales, 3 sépales de 3 stigmates. Les pétales :Un des pétales diffère totalement des deux autres par sa forme et par sa taille. Il s’agit du labelle. L’examen des pétales et en particulier du labelle entre dans la détermination de l’espèce. Chez certaines espèces, les deux pétales supérieurs forment un casque (homme pendu, orchis pourpre…) tandis que pour d’autres, les pétales sont atrophiés (ophrys bourdon…)Pour certaines espèces, le labelle est souvent paré de belles couleurs et de motifs ornementaux. Les sépales :Contrairement à une majorité de fleurs, les sépales peuvent être dotés de couleurs vives et leurs tailles peuvent devenir imposantes (Ophrys bourdon…).Dans certains cas, l’observation des sépales aide à la détermination de l’espèce. Les feuilles:Les feuilles sont aussi importantes dans la détermination de l’espèce. Elles ne sont jamais ramifiées ou divisées. Les nervures sont toujours longitudinales et parallèles (sauf la Goodyère rampante). La forme, la disposition des feuilles, la couleur des feuilles (tachetées ou non) sont aussi des moyens importants dans la détermination de l’espèce. Le biotope:Les orchidées ont un grand pouvoir d’adaptation, par ce fait, elles colonisent différents types de biotope (tourbière, pelouse calcaire, sous bois …). Peu d’orchidées sont exclusivement inféodées a un habitat particulier.Le biotope ainsi que la période de floraison sont les derniers éléments de la détermination. La Reproduction:Une grande majorité d’orchidées de nos régions utilise les insectes comme moyen de reproduction (pollinisation). Pour les attirer, elles utilisent un grand nombre de stratagèmes. La forme et la couleur du labelle attirent certaines variétés d’insectes en leur offrant une belle piste d’atterrissage. Les dessins et autres ornements conduisent l’insecte pollinisateur vers le nectar en passant à proximité des loges de pollen. D’autres, souvent de couleur moins vives, se distinguent en délivrant un parfum enivrant. D’autre prennent la forme d’insecte femelle pour attirer les mâles.Pour que les graines issues de la pollinisation puissent se développer dans le sol, elles ont besoin d’un élément extérieur qui est un champignon. Il ne s’agit par de parasitisme mais de symbiose. Le champignon fournit à la graine les éléments nutritifs puisés dans le sol tandis que la plante fournit au champignon les éléments produits par la photosynthèse.Mais la reproduction par le pollen est parfois hasardeuse (climat, insectes…).C’est pour cette raison que certaines espèces peuvent se reproduire par multiplication du rhizome ou des tubercules. Hybrides:Les orchidées peuvent facilement former des hybrides avec d’autres espèces de leur groupe. Il arrive même parfois de présenter des erreurs de couleurs (hyperchromie ou hypochromie). Dans certains cas il est possible d’observer des aberrations de formes. Conclusion :Comme vous pouvez le voir, les orchidées sont un groupe passionnant pour différentes raisons. Il n’est pas facile d’expliquer en quelques lignes, surtout par un non spécialiste, toutes les caractéristiques de chaque espèce et de chaque plante. C’est pourquoi je vous conseille de visiter les sites internet ou la littérature spécialisée dont je vous donne quelques titres (non exhaustifs) dans cette page dont je me suis inspiré pour écrire ces quelques lignes.


Retour accueil général Orchidées sauvages de nos régions Orchidées horticoles Lien vers mon Blog ( http://jean-luc-du54.over-blog.com ) Pour me joindre ( photographie-passion@orange.fr)
 
Chargement des bibliothéques...